Apple lance son iPad

Publié le par DocDocDoc

Je ne m'y connais pas trop dans les nouvelles technologies mais apparemment le lancement du nouveau joujou de Apple était un événement pour les technophiles ! Je me dois donc de vous en dire quelques mots ...

L'iPad a été présenté aujourd'hui à 10 heures à San Fransisco (19h chez nous) par Steve Jobs (patron de la société Apple). Le marketing du silence mis en place par Apple a fonctionné jusqu'au bout, le mystère a plané, malgré des floppées de rumeurs et un enthousiasme sans précédent dans la communauté high tech.


Présentation de l'iPad (Vidéo Youtube)


Cet iPhone grand format, présenté comme un "objet magique et révolutionnaire" (ça dépend pour qui) s'avère être un mini-ordinateur (sans clavier) facile à prendre en main (au sens propre), qui sert principalement à surfer sur le Web, envoyer des emails, accéder à des livres numériques ou encore regarder des photos et des vidéos. Bref, l'iPad reprend  les prinicipales fonctionnalités de son petit frère l'iPhone.

1842658-2516619

L'iPad est une tablette tactile de 700 grammes présentant un écran de 9,7 pouces de diagonale, une connexion Internet par Wi-fi (et aussi par la 3G pour une deuxième gamme de modèles), 16 à 64 de Go de mémoire et 10 heures de durée de batterie (un mois en veille). Aux Etats-Unis, les iPads seront disponibles d'ici deux mois dans une fourchette de prix de 499 à 829 dollars, en fonction des modèles. L'appareil devrait inonder les autres marchés mondiaux d'ici à juin.

De plus, l'iPad sert aussi de lecteur électronique de livre et de suite bureautique. En effet, l'application appelée iBooks permet de lire et surtout d'acheter en ligne des milliers de livres numériques au format ouvert ePub. Parmi les premiers éditeurs présents dans cette iBook Store, conçu sur le modèle du magasin de musique numérique iTunes Store : Penguin, Macmillion, Simon & Shuster, HarperCollins et Hachette... bref, tous les gros éditeurs mondiaux.
Apple a également adapté sa suite logicielle, iWork, à cette tablette tactile, qui peut donc être utilisée pour entrer du texte, créer un tableau ou une présentation de manière très simple, à en croire la démonstration effectuée par Phil Shiller, patron du marketing d'Apple. Contrairement à l'iPhone, l'iPad sera multitâches, ce qui lui permet d'avoir plusieurs applications ouvertes simultanément.

ipad
Alors, véritable révolution ? Pour ma part, je n'en sais trop rien, je vous renvois donc à la foultitude d'articles sur le sujet depuis ces dernières heures.
Voici l'avis de Télérama : "Alors, une révolution ? D'un point de vue technologie, sans doute pas. Mais comme d'habitude, Apple a su présenter un produit destiné au grand public très attrayant, et qui devrait trouver sans problème sa place dans le salon ou le cartable de millions de personnes – et pas seulement ceux des technophiles. On ne peut cependant s'empêcher d'être un poil déçu : non seulement aucune des fonctionnalités de l'iPad n'est une véritable surprise, mais surtout la tablette n'intègre pas, comme on l'espérait, de kiosque à journaux numériques fonctionnant sur un principe d'abonnement. Il faudra donc, pour lire la presse, se contenter des applications spécifiques comme celle du New York Times."

Ce qui est sûr c'est que l'iPad risque de faire de l'ombre aux netbooks et à ses concurrents comme la tablette "Kindle" d'Amazon qui vont devoir s'adapter à ce nouveau format.


Pour en savoir plus :
-
Lire le résumé complet de l'événement sur Accessoweb : "Keynote Apple 2010 - le résumé en live et en images"
- Lire l'article de ZDNet

Publié dans Outils numériques

Commenter cet article

Max 28/01/2010 23:21


Je comprends ton scepticisme même chez les Geek comme tu les appelles on reste un peu hésitant pour prévoir l'avenir du nouveau bébé Apple.
Cependant, force est de constater que la machine Apple a déjà fait ses preuves avec toute la série des iPod et plus récemment avec iPhone qui reste aujourd'hui leader incontesté du marché ?
Peux-t-on alors annoncer un échec sans précédant de iPad... ça serait sous estimer la force marketing et l'image de marque de Apple.
Voilà 10ans que les tablet tactiles en tout genre essaye de percer, Apple s'est-il attaqué à plus fort que lui ? Je ne crois pas pour 3 raisons :
- l'image de marque de Apple la qualité du packaging produit
- Les applications iPhone sont compatible iPad (et donc une communaute potentiel enorme autour de l'iPad)
- le prix : vraiment pas cher pour un produit haut de gamme et de cette qualité.